symposium international: Les systèmes éducatifs dans l’enseignement supérieur: Conditions et composantes du succès à travers certains modèles contemporains

0 95
Au nom de Dieu le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux
Le centre international de recherche et d’études pédagogiques et scientifiques
organise un symposium international sur le thème suivant:

 Les systèmes éducatifs dans l’enseignement supérieur:

Conditions et composantes du succès à travers certains modèles contemporains.

Questionnaire de participation
https://forms.gle/B3LhXnvqejpLr71q6

Les politiques éducatives sont privilégiées dans les différents plans de

développement des pays développés. En effet, il s’agit d’un domaine vital où se

développent les composantes de l’auto construction des nations et où on inculque les

valeurs et on fait acquérir les compétences scientifiques et professionnelles nécessaires

pour gérer, fortifier et faire progresser la vie des sociétés.

L’éducation, à ses débuts, édifie chez le jeune son attachement aux origines qui,

مقالات أخرى للكاتب
1 من 3

selon la société, manifeste son identité et son appartenance et expriment une partie de

son histoire dont elle est fière. Elle construit également les premières fondations

intellectuelles de base pour en ordonner les modèles de la pensée dominante, les

méthodes et les langues de communication et certaines des exigences de la gestion de

la vie publique. Tout cela est construit dans des contextes liés, soutenu par une

orientation continue et une interaction avec la réalité, suivant des conditions

pédagogiques nécessaires, des moyens et des capacités spécifiques et sous un

encadrement de compétences spécialisées.

L’enseignement supérieur reçoit ensuite l’étudiant qu’il prend en charge en vue

de parachever le processus de maturation de sa pensée, affiner ses compétences

scientifiques et professionnelles, renforcer ses capacités de communication et ses

acquis cognitifs et développer sa personnalité morale, lui donnant ainsi la capacité de

servir les enjeux de sa société et de faire bénéficier les gens en général de ses talents

dans une interaction civilisée, selon les préceptes des croyances de la société et de ses

idées.

L’enseignement supérieur se distingue par le fait qu’il accueille dans ses

institutions un groupe de jeunes adultes qui ont des atouts assez importants pour

assurer une interaction avec ses causes et ses programmes. L’éducation pré-supérieure

est censée leur avoir fourni les éléments suffisants de force mentale et spirituelle, les

fondements d’une personnalité équilibrée et les moyens de communication nécessaires

à leur réussite dans la poursuite du processus éducatif ; il en est de même pour les

efforts fournis en matière d’orientation continue qui sont censés les avoir aidé à choisir

le domaine de la connaissance ou le domaine professionnel qui correspond le mieux à

leurs talents et leurs capacités.

L’enseignement supérieur se distingue par le fait qu’il évolue étroitement avec la

vie publique et ses exigences imposées par les besoins de la société. Il lui est demandé

en effet d’instaurer à cette société les bases de sa force matérielle et morale.

L’enseignement supérieur serait ainsi une pierre angulaire dans la construction

sociétale, nécessitant des études intensives et des recherches ciblées afin de fixer des

objectifs majeurs et de préparer des programmes appropriés et des plans de suivi et

d’évaluation.

L’enseignement supérieur dans nos pays fait face à un défi aujourd’hui plus que

par le passé dans un monde débordant de connaissances auxquelles a contribué

l’explosion informationnelle contemporaine ; il fait face également à un envahissement

civilisationnel mené par les puissances mondiales qui imposent leurs conditions. Par

conséquent, atteindre les objectifs, dont l’excellence de sa qualité, relève du degré

d’indépendance de la décision politique et de sa capacité à réaliser progressivement la

stabilité à côté de la puissance.

Réaliser la puissance de la société a des entrées majeures, parmi les plus

importantes d’entre elles, le renforcement du domaine de la recherche scientifique et

de l’innovation ; un renforcement garantie par une haute qualité de l’enseignement

supérieur et une grande capacité de préparation des étudiants hautement qualifiés pour

s’embarquer et faire preuve de patience dans le monde des laboratoires de recherche

et des ateliers d’innovation. Une patience et une endurance nécessaires pour atteindre

une position distinguée dans le champ de la production scientifique.

Par ailleurs, il faut tenir en compte que de telles efforts dans ce domaine ne

seraient qu’une plongée dans la confusion et l’errance si la tâche d’orientation et de

planification n’est pas confiée à des spécialistes qui ont une haute compétence

scientifique et une large expérience acquise dans des grandes institutions et instituts

internationaux, qui sont conscients de la réalité et de ses priorités, qui acceptent de

travailler en groupe sur des programmes intégrés et qui suivent les nouveautés

scientifiques pour en sélectionner ce qui pourrait assurer une présence distinguée,

sérieuse et responsable dans les arènes de la communication et de l’édition scientifique

mondiale, et faire bénéficier la communauté de résultats pratiques tangibles et de

recherches théoriques aux dimensions futuristes.

Le succès des établissements d’enseignement supérieur dans la réalisation des

objectifs visés par leur création et l’assurance de la compétitivité de leur position

scientifique, dépend de leur respect des normes, des règles et des indicateurs

spécifiques reflétant la manière dont ils sont organisés et l’efficacité de leurs

performances. Réaliser de tels objectifs pousse les établissements d’enseignement

supérieur, en effet, à être compétitifs dans la meilleure adoption de la qualité comme

stratégie au niveau de la planification, de la gestion et de l’évaluation.

Ces questions -et d’autres liées au succès des établissements d’enseignement

supérieur et de la recherche scientifique- nécessitent une communication périodique

entre les personnes intéressées et les intervenants dans ce domaine, en particulier les

professeurs, les étudiants, les chercheurs et les administrateurs, afin de discuter de ce

qui soutient les objectifs susmentionnés, et bénéficier des différentes actions et

directives pionnières. Raisons pour lesquelles le centre international de recherche et

d’études pédagogiques et scientifiques, qui est une institution indépendante dont le but

est de promouvoir les questions de l’éducation et de renforcer les sciences, organise un

symposium international consacré, dans cette session, à discuter de la question de la

qualité dans les systèmes pédagogiques de l’enseignement supérieur et à étudier

certaines des expériences «réussies» de certains pays développés, dans leur rapport

avec la recherche scientifique.

Ainsi, le symposium vise, d’une part, à identifier les composantes et les

conditions qui garantissent le succès des établissements d’enseignement supérieur dans

l’accomplissement de leur mission, et à présenter, d’une autre part, des modèles

«réussis» dans certains pays en matière de gestion des établissements d’enseignement

supérieur et de recherche scientifique. A cet effet, le symposium jettera la lumière sur

deux axes principaux:

Le premier axe

est un axe théorique qui aborde la question de la qualité dans les

systèmes d’enseignement supérieur, les normes et les indicateurs associés. À travers

cet axe, on apportera une réponse à des questions telles que:

Comment définir le concept de qualité dans les établissements d’enseignement

supérieur?

– Quels sont les règles et les indicateurs de qualité adoptés dans les systèmes

d’enseignement supérieur «avancés»?

– Quels sont les outils de gestion de la qualité totale dans les universités «avancées»

((TQM) Total Quality Management)? Quel est l’impact de son application sur

l’amélioration des performances administratives des établissements d’enseignement

supérieur dans les pays «développés»?

Quelles sont les normes internationales en matière de gestion de la qualité dans les

établissements d’enseignement supérieur?

Comment développer des systèmes de qualité dans l’enseignement supérieur?

Quelles sont les exigences pour atteindre la qualité totale dans les universités “arabes”?

Quels sont les obstacles et les contraintes qui s’opposent à sa réalisation?

Quelles sont les raisons de la faible qualité des résultats de l’enseignement supérieur

dans les pays «arabes»?

– ……… etc.

Le deuxième axe

est consacré à l’étude des expériences «réussies» dans

l’enseignement supérieur dans certains pays développés. Nous suggérons qu’il inclue

les expériences suivantes ou certaines d’entre elles:

– l’expérience japonaise;

– l’expérience américaine;

– l’expérience britannique;

– l’expérience malaisienne;

– l’expérience allemande,

– l’expérience canadienne;

– l’expérience française;

– l’expérience suisse.

Nous notons la possibilité de participer avec des études comparatives entre

plusieurs systèmes d’enseignement supérieur dans différents pays.

Règlements et procédures:

  • Date du symposium: 13-14 Novembre 2021.

  • Mode d’organisation: Le symposium se déroulera par voie

électronique via google meet.

  • Langues du symposium: arabe, anglais et français.

✓ Types de participations:

  • Participation avec un article de recherche.

  • Participation à distance: pour les personnes qui souhaitent assister à des

événements du symposium ou obtenir un certificat de participation.

  • Participation avec une proposition d’expérience réussie: pour les personnes ou

les institutions qui souhaitent présenter une expérience réussie.

Règles de la participation:

o Envoi d’un résumé de la recherche qui doit inclure: le nom du chercheur /

son profil / son affiliation / son courriel / le titre de la proposition de

recherche / l’axe de la participation / une introduction qui comprend le

problème de la recherche, sa théorie / les objectifs /la méthodologie / le

plan initial / une brève biographie, à condition que le total ne dépasse pas

600 mots, envoyés dans un seul fichier, et tout résumé ne respectant pas les

conditions requises sera exclu.

o Les recherches doivent être individuelles ou en binôme.

o Les recherches et les études soumises au symposium doivent être

caractérisées par l’originalité intellectuelle, l’honnêteté scientifique, le

respect des méthodes de recherche et des règles d’une saine vision

scientifique, avec une langue correcte et des idées claires.

o Les recherches présentées doivent :

  • s’inscrire dans l’un des deux axes indiqués ci-dessus.

  • ne pas avoir fait l’objet d’une publication ou d’une participation dans

un séminaire ou dans une conférence précédents.

  • Observer les règles de documentation adoptées dans les institutions

de recherche scientifique, avec la nécessité de se référer aux sources

originales.

Les recherches acceptées doivent être envoyées en forme complète, avec un

«résumé», selon les conditions spécifiées dans la phase de réception des

résumés, en deux exemplaires: WORD / PDF (taille du papier A4, interligne :

une ligne et demi, police : Times New Roman), à l’adresse électronique

suivante :

cireesmasciences@gmail.com

Dates importantes:

Date limite de réception des résumés: 16 Juillet 2021.

Date de réponse aux résumés: 15 septembre 2021.

Date limite de réception des articles complets: 30 Octobre 2021.

Date de réponse aux articles soumis: 04 Novembre 2021.

Date limite de réception des demandes de participation à distance ou de

présentation d’une expérience: 30 Octobre 2021.

Date limite de confirmation de la participation au symposium: 07 Novembre

2021.

Date du symposium: 13-14 Novembre 2021.

Publication :

Les articles acceptés seront publiés dans un livre par le centre international de

recherche et d’études pédagogiques et scientifiques.

L’organisateur:

Le centre international de recherche et d’études pédagogiques et scientifiques.

Brève présentation du centre international de recherche et d’études

pédagogiques et scientifiques :

Vision :

Le centre international de recherche et d’études pédagogiques et scientifiques

vise à devenir une référence spécialisée dans le domaine de développement des

théories pédagogiques et scientifiques.

Mission :

Le centre international de recherche et d’études pédagogiques est une

institution de recherche dont le but est la planification stratégique au service du

développement des théories pédagogiques et scientifiques.

Objectifs :

– Participer à la planification stratégique pour le développement des théories

pédagogiques, éducatives et scientifiques.

– Réaliser des études et formuler des propositions au service des organismes et

acteurs de même intérêt.

– Encourager les recherches pédagogiques et scientifiques constructives.

– Promouvoir la communication scientifique et cognitive et l’échange des idées et

des expériences réussies entre les experts, les intellectuels et les spécialistes

dans différents domaines éducatifs et scientifiques.

Moyens :

– Organisation des journées d’étude, des symposiums et des colloques nationaux

et internationaux.

– Organisation des stages de formation spécialisés.

– Edition des périodiques et publications.

– Réalisation d’accords et de partenariats avec les organismes et institutions de

même intérêt.

Site internet : http://cirees.org

Le comité d’organisation est ouvert à toute proposition de partenariat avec les

institutions et laboratoires de recherche intéressés par le sujet de ce symposium.

رابط تحميل أرضية الندوة بالعربية
https://cirees.org/wp-content/uploads/2021/04/ندوة-الأنظمة-التربوية-للتعليم-العالي-copie.pdf

The seminar paper is in English
https://cirees.org/?p=1045

(Visited 50 times, 1 visits today)
اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.